L’UNESCO a entrepris de remettre à jour son curriculum de l’éducation aux médias et à l’information (d’abord publié en 2006 sous forme de kit puis en 2012). Une trentaine d’experts internationaux ont été réunis, sous les auspices des ministères de l’éducation et de la culture de Serbie, à Belgrade, du 12 au 14 septembre. Divina Frau-Meigs y a contribué au titre de la chaire UNESCO Savoir*Devenir. Les discussions ont porté sur la nécessité d’inclure la question des désordres de l’information (désinformation, discours de haine…) dans le curriculum. D’autres thématiques portées par Savoir*Devenir ont été proposées, comme l’écologie des médias ou les mutations des plateformes… La question de la data et de l’IA a fait l’objet de débats, pour s’orienter vers une inscription transversale à toutes les thématiques évoquées (la recherche de l’information, les stéréotypes…). A suivre…

Le discours de la directrice générale de l’Unesco, Mme Azoulay, a reflété les préoccupations de tous de combattre le discours de haine et de préserver les valeurs des droits de l’homme par l’éducation aux médias et à l’information. Après son discours, elle s’est prêtée à un bain de foule parmi les experts qui a été salué comme un moment de convivialité reflétant l’esprit de bienveillance et de bonne volonté de tous pour faire avancer  l’EMI comme littératie du XXIe siècle.