Un grand merci à l’Unesco de nous avoir invitées, ce 12 novembre , à inaugurer un « Bar à Jeux » en présence de Moez Chakchouk, sous-directeur général de l’Unesco pour la communication et l’information. Sophia Hamadi a ainsi pu présenter Agent 001, le jeu développé avec nos amis de Freya-Games, qui permet d’aborder la notion de vie privée dès l’âge 8 ans. Un cas d’école apprécié pour cet événement dédié au potentiel du jeu dans l’EMI et à l’importance d’une analyse critique sur ce domaine. Cet espace d’un nouveau genre a permis aux participants de la journée du 14 novembre et aux délégations et membres de  l’Unesco de  tester durant une dizaine de jours un vaste panel de jeux éducatifs en présence de leur créateurs.
www.Agent001.fr

Nous avons également assisté à la table ronde ministérielle du 14 novembre  » Éducation aux médias et à l’information eux dans le monde digital » avec, entre autres,  la ministre de l’éducation de Finlande Li Andersson, le ministre du développement des ressources humaines de l’Inde Ramesh Pokhriyal, l’ambassadrice de la délégation permanente de la République de Serbie auprès de l’Unesco Tamara Rastovac Siamashvili. La discussion, articulée autour du concept de littératie multiple – très utile pour bien gérer l’information dans le monde numérique-  a insisté sur  l’indispensable intégration du jeu vidéo dans l’éducation aux médias et à l’information.

Outil précieux pour exprimer émotions et opinions et créer un monde meilleur, moyen de redonner du pouvoir à la jeunesse,  alternative expérientielle aux modes d’apprentissage traditionnels,  production de sens, créations de liens et d’espaces d’échange,  partages… ces aspects peu souvent évoqués en terme de jeux ont été mis en avant. Le jeu vidéo, un média qui ne se réduit pas aux seuls dangers que l’on connait pour les jeunes mais peut apporter sa pierre à l’EMI ? Certes et pas seulement pour les gamers, puisque la prise en compte de la diversité des publics, tant en terme d’âge que de profils sociaux et mentaux reste un pilier du travail menés aux sein de l’Unesco.

Nous ne pouvons qu’appuyer ces échanges, d’autant que Savoir Devenir est très impliquée dans l’utilisation du potentiel du jeu vidéo auprès des jeunes, notamment à travers notre participation au programme européen Play Your Role